Les autres savent ; moi, je cherche.

mercredi 6 février 2008

Présidentielles américaines

Je souhaiterais dans ce billet revenir et me recentrer sur l'objectif fondamental de ce blog : améliorer mon écriture et mon style. On a pu constater une déplorable facilité à la rédaction d'inepties vaguement hystériques, et je crois venu le moment d'une sérieuse reprise en main.
Quoi de mieux, c'est-à-dire qui de plus sérieux, actuel et pontifiant qu'un petit post relatif aux élections américaines.
Il semble que nous dispisions à ce stade de trois candidats.
  • Hillary Clinton. Son principal mérite à mes yeux est d'avoir supporter le Bill, qui m'a tout l'air d'un fieffé crétin, mais naturellement, cela aurait pu probablement être pire si elle avait épousé le W. Bill est coureur de jupon, ce qui peut ajouter un charme ; et puis en politique on ne meurt pas. Hillary a des atouts : c'est une femme. Elle a de gros désavantages : c'est une femme. Elle est ambitieuse et volontaire.
  • Barack Obama : j'ai lu sur un site québecois, il y a longtemps, que Barach Obama était un futur assassinat. Elliptique, mais je ne suis pas loin de penser la même chose. On ne sait pas s'il est coureur de jupon, mais il le deviendra forcément : la fonction attire (cf en France : ça attire même des vedettes ; on attend le video de la pipe sous le bureau, tiens). Atout : il ne déplait pas aux Blancs, me dis-je, car il n'est pas un Noir américain depuis plusieurs génération. De même qu'un maghrébin qui débarque en France n'est pas un beur, et n'en possède pas les travers les plus souvent visés. Mais pour les Noirs, il a l'avantage de n'être pas blanc. Au final, Barack Obama ne serait-il pas un malentendu risqué? j'ai lu aussi qu'il n'avait l'expérience de rien. A vérifier. certes, je suis légère.
  • McCain est le favori côté républician. Il a un nom de frite.
Oui, léger, certes, mais je vais essayer de me reprendre.

On remarquera dans ce billet l'absence totale de baratinage journalistique. Oui, en effet, je ne crois pas une seule minute qu'un président soit élu sur son programme. On choisit un camp politique, et par la suite on cède au charme d'une personnalité. C'est tout. Donc peu me chaut leurs programmes.

2 commentaires:

fanette a dit…

mais tu écris bien je trouve?

Le Hibou a dit…

Mais c'est très très bon tout ça !

Mais vindiou que cherché-je?

Justement, nous touchons là au fond de mon problème : je ne sais pas ce que je cherche. L'objectif de ce blog est de me faire écrire, pour améliorer progressivement ma prose, car je n'ai que peu de temps ; l'autre objectif, de parler de tout et de rien - surtout de tout.