Les autres savent ; moi, je cherche.

mardi 26 février 2008

Spieprzaj dziadu
















Je ne vais pas parler de Sarkozy, non, je vais me retenir, mais je crois que ça ne va pas faire long feu, j'essaie mais il en fait une par jour. Des fois non, mais alors c'est qu'il en fait une grosse qui traîne.
Bon. Il y a en Pologne un président, qui répond au doux de nom de Kaczynski. Un jour, dans une rue, où il était tout de même suivi par une équipe de télévision, il a dit "Spieprzaj dziadu" à un monsieur, équivalent idiomatique local de Casse-toi pauvre con. Eh bien maintenant c'est le slogan de ses adversaires.
Lu là.

Hihihi.

Bon. Alors, j'ai honte mais plutôt que de ne pas écrire, je vais écrire sur Sarko, ça me démange trop. Oui, c'est nul, c'est vrai. Je ferais mieux de faire analyste politique ou économique, eh bien justement je vais lire des blogs politique ou économique et essayer de comprendre. J'ai lu un cours une fois, c'était hypra chiant... les blogs ça suffira bien. Analyste. J'ai une gueule d'analyste?

A part ça. On dit du mal de Sarko mais on est pas gentil. Il a les idées super larges. Il a dit que réduire une femme à la carrière de son mari était un manque de respect.
Lu là.

Il est bien ce Sarko.
Quand même, là, j'ai été positive, je trouve.

3 commentaires:

PinkLady a dit…

J'ai répété la phrase à ma collègue polonaise, apparemment, c'est encore pire que notre "sale con", déjà bien gratiné.

Remarque, "casse-toi, sale con", ce serait un bon slogan de l'opposition! ;)

lil a dit…

Voilà où je voulais en venir !!

Toreador a dit…

Ce blog a de l'avenir :-)

Mais vindiou que cherché-je?

Justement, nous touchons là au fond de mon problème : je ne sais pas ce que je cherche. L'objectif de ce blog est de me faire écrire, pour améliorer progressivement ma prose, car je n'ai que peu de temps ; l'autre objectif, de parler de tout et de rien - surtout de tout.